Et si le financier devenait la nouvelle pâtisserie à la mode ?

Après la folie des cupcakes venus tout droit des Etats-Unis et l'engouement autour du célèbre macaron à la française, on se demande quelle sera la prochaine petite pâtisserie à la mode. Et si c'était le financier ? Gourmand, pratique, et facile à réaliser, voici un petit focus sur ce lingot d'or de la pâtisserie française à travers l'histoire de ses origines et quelques-unes de mes recettes personnelles.

On en a tous déjà mangé, mais on sait rarement d'où lui vient son petit nom et quelles sont ses origines. Eh bien, figurez-vous que la première recette de financier date du 17ème siècle. Appelés aussi "Visitandines", ces petits gâteaux à base de poudre d'amande étaient autrefois préparés par les sœurs de l'ordre des Visitandines dans la ville de Nancy. Ces dernières, utilisant le jaune d’œuf pour fixer leurs peintures, ont élaboré cette recette pour éviter que les blancs d’œufs ne se perdent. Étonnant, non ? 
Ces douceurs aux amandes ont été mises de côté durant la période de la Renaissance où tout ce qui était préparé à base d'amande amère était mis de côté en raison de l'odeur qui rappelait légèrement celle de l'arsenic. Eh oui, à cette époque on était plutôt méfiant ! Il faudra attendre la fin des années 1800 pour qu'un célèbre pâtissier du nom de Lasne les remette au goût du jour. Sa pâtisserie étant située tout près de la Bourse, il eut l'idée de leur donner la forme de petits lingots d'or en hommage aux nombreux financiers que comptait sa clientèle habituelle. Et voilà comment le financier est né ! 
Selon d'autres sources, ce serait les Suisses qui auraient revisité les Visitandines en changeant leur forme et leur nom pour éviter d'être accusés de plagiat... Comme vous pouvez le voir, tout le monde y va de son petit grain de sel pour alimenter l'histoire de cette recette qui, quoi qu'on en dise, reste un classique de la pâtisserie française. 

Une recette simple et gourmande

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les financiers sont très simples à réaliser et ils ont pour avantage d'être faciles à transporter et à manger. A mi-chemin entre le muffin et la madeleine, le financier se veut ultra moelleux et est délicieux accompagné d'un thé ou d'un café. La douceur de l'amande le rend incroyablement bon et en fait une petit douceur irrésistible pour tous les gourmands ! 
Plusieurs recettes et techniques existent autour de ces financiers avec plus ou moins de poudre d'amande, des blancs avec ou sans montage, mais toutes s'accordent sur l'utilisation du beurre noisette. 

Mais qu'est-ce que le beurre noisette me direz-vous ? 

C'est tout simplement un beurre que l'on cuit jusqu'à obtention d'une couleur noisette et d'une odeur se rapprochant également de celle de la noisette grillée. Le beurre noisette s'obtient en laissant cuire ce dernier dans une petite casserole sur feu doux pendant quelques minutes, tout simplement. Le beurre fondu est ensuite incorporé au mélange de poudre d'amande, farine et sucre et donne aux financiers un goût savoureux et inimitable ! 

Personnellement, j'utilise du sucre glace et des blancs d’œufs non montés en neige. J'opte également pour l'utilisation de la Maïzena, permettant d'obtenir des financiers plus légers et d'autant plus délicieux. J'utilise également du beurre demi-sel qui permet de donner une saveur supplémentaire irrésistible. Pour finir, j'ai pour habitude de parsemer quelques amandes effilées sur le dessus pour ajouter un peu de craquant et avoir un joli jeu de textures avec le fondant du financier. Bref, je ne vous en dis pas plus et je vous laisse découvrir ma recette de financiers classiques aux amandes. 















Ingrédients (pour une dizaine de financiers)
4 blancs d’œufs
140 g de sucre glace
1 sachet de sucre vanillé
150 g de poudre d'amande
45 g de maïzena 
150 g de beurre 1/2 sel 
Extrait d'amande amère 
Amandes effilées 
Préparation 
Mettez le beurre à fondre dans une petite casserole jusqu'à obtention d'une couleur ambrée et une légère odeur de noisette. Attention à ne pas trop le cuire non plus ! 
Tamisez ensemble la maïzena, la poudre d'amande, le sucre glace et le sucre vanillé.
Ajoutez les blancs d’œufs et quelques gouttes d'amande amère et mélangez à la maryse jusqu'à obtention d'une pâte homogène. 
Ajoutez progressivement le beurre noisette en filet tout en continuant de mélanger jusqu'à totale incorporation.
Versez la pâte dans un moule à financiers en silicone de préférence et parsemez d'amandes effilées. 
Cuisez entre 12 et 15 mn à 170° et laissez refroidir quelques instants avant de démouler.
Vous voyez, il n'y a rien de plus simple !


Sachez qu'il est également possible de varier les plaisirs en modifiant la recette et en faisant preuve d'originalité. En effet, la poudre d'amande peut être remplacée par de la poudre de noisette ou de pistache par exemple. Vous pouvez également opter pour des saveurs originales avec l'utilisation de thé matcha ou en incorporant un cœur à la confiture d'abricot ou autres, ou quelques pralines roses par exemple. Bref, vous l'aurez compris, le financier est une excellente recette de base permettant de faire appel à son sens du goût et de la créativité pour associer de nouvelles saveurs et tenter de nouvelles expériences culinaires des plus originales. 
Ma dernière création en date est celle du financier aux cerises confites. L'amande et la cerise se marient à merveille. Ajoutez à cela une petite touche d'Amaretto à la pâte et vous obtiendrez des financiers irrésistibles et très originaux. Cette recette est disponible sur mon site Petit Grain de Sel ainsi que de nombreuses autres créations en tout genre. 















En ce qui concerne les ingrédients de cette recette, je ne peux que vous conseiller d’opter pour des matières premières de qualité, surtout en ce qui concerne la poudre d'amandes qui est un peu la pièce maîtresse de la recette ! Personnellement je m'approvisionne sur le site Cook-Shop qui propose la poudre d'amande Jaune Fraise de qualité professionnelle dont le goût est incomparable. Plus fine et plus savoureuse, les financiers sont incroyablement meilleurs lorsqu'on l'utilise. 
Pour les blancs d’œufs, il est vrai qu'en réalisant des financiers, on se retrouve souvent avec des jaunes d’œufs sur les bras... alors bien sûr, il est possible de réaliser en parallèle une crème anglaise (qui d'ailleurs est excellente avec les financiers !) ou bien des crèmes brûlées, mais vous pouvez également opter pour l'utilisation de blancs d’œufs séchés pour éviter d'avoir 10 litres de crème anglaise dans votre réfrigérateur à la fin du mois ! Les blancs d’œufs en poudre sont de très bonne qualité et s'utilisent très facilement si l'on suit les indications sur le paquet. Comptez environ 15 g de poudre de blancs d’œufs à diluer dans 140 g d'eau pour avoir la quantité nécessaire pour la réalisation de ma recette de financiers. Personnellement, j'utilise les blancs d'oeufs séchés Galia que je trouve sur le site Cook-Shop également. 
Du coup, entre leur goût irrésistible et plein de douceur et les multiples variations que l'on peut réaliser, je pense que les petits lingots d'or de la pâtisserie française ont toutes leurs chances de devenir les nouvelles stars des blogs culinaires ! En tout cas, ils le méritent et personnellement je les mets à l'honneur le plus souvent possible dans ma cuisine. Et vous, qu'en pensez-vous ?
Si vous avez des questions sur la réalisation des financiers je vous invite à me contacter via le formulaire de contact disponible sur le site www.petitgraindesel.com ou directement par mail : petitgraindesel@hotmail.com 
Vous pouvez également me suivre et découvrir mes nouvelles recettes de financiers sur la page facebook Petit Grain de Sel .