Les Gispy brewers : des brasseurs... sans brasserie fixe

Cécile Delorme Thomas - publié le 03.06.2013, 14h35

L'auteur

Cécile Delorme Thomas,
créatrice et gérante de Brewberry, Brewberry

Après avoir fait ses armes dans l’un des plus célèbre bar à bière de Paris, Cécile Delorme Thomas est la première jeune ...suite

Articles précédents

Le Danemark possède plusieurs micro-brasseries mais ce sont les "Gypsy brewers" - des brasseurs itinérants - qui font son originalité côté bière. Contrairement à ses voisins, le pays n’a pas de réglementation lourde concernant la vente et la consommation d’alcool : par conséquent, les brasseurs brassent ce qu’ils veulent et comme ils l’entendent... Focus sur cette pratique "sauvage", à l'origine d'un renouveau brassicole artisanal en Europe.

Si Calsberg et Tuborg, les deux géants de la bière danoise représentent plus de 90% du marché, les micro brasseries artisanales gagnent du terrain. Le plus célèbre, et le chef de file des Gypsy brewers, est Mikkel Bjorg Bergso de Mikkeller.

Mikkeller : the godfather of the gypsy brewers

Crée en 2006, la brasserie Mikkeller n’a pas de lieu de production. Mikkel, ancien professeur de mathématiques, passionné de bière, décide de recréer des recettes de bières de ses brasseries préférées.
Après plusieurs expérimentations, il décide de créer sa brasserie. Pour échapper à l’investissement très lourd que représente la création d’une brasserie, mais aussi pour ne pas s’embêter avec des contraintes de nettoyage et d’entretien, Mikkeller est accueilli par d’autres brasseurs pour créer ses recettes. C’est ainsi qu’un nouveau type de brasseur est né : le gypsy brewer. "Gypsy" car, tel un vagabond, Mikkel brasse en Norvège chez Nogne O, en Belgique chez De Proef, au Texas chez Jester King ou encore en Hollande chez De Molen.
Pas d’installation fixe, pas de contrainte et de nouvelles rencontres en permanence, favorisent la créativité étonnante de ce brasseur qui produit plus de 80 bières différentes à l’année. Sa spécialité ? Créer des cuvées uniques et folles d’originalité : brune aux framboises vieillie en fût de vin rouge, blonde vieillie en fût de Château D’Yquem, ambrée au menthol, à la cardamone et à la cannelle… rien ne l’arrête.

A côté de cette gamme de bière, Mikkel lance aussi des séries de bières « pédagogiques » : les recettes de bières sont identiques mais le houblon ou la levure diffère pour mieux se rendre compte de l’apport de ces différentes matières premières.

Jeppe ou le jumeau maléfique

Cependant Mikkeller est loin d’être le seul exemple. Non des moindres, son frère jumeau crée en 2008 la brasserie Evil Twin. Jumeaux conflictuels et passionnés de bières, ils se lancent dans une compétition acharnée de production de bières plus qualitatives et originales les unes que les autres.
Jeppe Jarnit Bergso, n’a pas non plus sa propre brasserie et réalise se production en grande majorité aux Etats Unis. Lorsqu’il produit en Europe, Jeppe est accueilli chez Fano, une des brasseries artisanales du Jutland, située sur une île dans la mer Warren.
La Even More Jesus, est sans conteste une des plus célèbre de ses créations : bière brune de type impérial stout à 12°, à la texture très dense et crémeuse, aux notes aromatiques de café, de cacao amer et de réglisse.
Aujourd’hui ils font tous les 2 partis des meilleurs brasseurs au monde selon les classements disponibles.

TOOL ou les petits derniers

Des collaborateurs de Mikkel, Tore et Tobias, ont suivis la mouvance et ont crée depuis 2010, la brasserie TOOL.  Travaillant à la création des recettes les plus originales depuis 2006 au côté de MIkkel, ils se sont enfin lancés, toujours sans leur propre brasserie. La plupart du temps, les TOOL sont produites chez De Proef en Belgique. Leur spécialité : créer des blondes légères et amères mais très aromatiques. Pour exemple, la Sundancer, blonde à 3° aux notes aromatiques très rafraichissantes de pamplemousse, une bière étonnamment puissante si on regarde son faible degré d’alcool.

On le voit donc, le Danemark nous réserve bien des surprises brassicoles. Il existe de nombreuses brasseries à visiter mais pour découvrir les Gypsy brewers, pas besoin d’aller bien loin. Ils exportent plus de 80% de leur production. Vous pourrez donc les découvrir dans un bar de Copenhague mais aussi chez n’importe quel bon caviste à bière de France et d’ailleurs… Ouvrez l’œil !

Nous suivre

Close

Connexion à votre espace auteur

Formulaire type
 
Inscription
Close

Demande d'identifiant

Veuillez entrer l’adresse email qui vous sert d’identifiant

Formulaire type