Noël en quelques derniers essentiels

Shopping Gourmand #3 - Noël en quelques derniers essentiels

Newtree


Le plat pays est paraît-il celui de la frite, mais même si cela reste à prouver c’est aussi celui du chocolat, ce dernier est reconnu dans le monde entier pour sa grande qualité, fruit d’une tradition nationale. Un savoir-faire que la marque Newtree a couplé avec un engagement corps et âme dans le bio, le commerce équitable et surtout le goût. La maison Bruxelloise a été fondée par Benoît de Bruyn, bio-ingénieur reconverti en Willy Wonka responsable.

Les différentes étapes d’élaboration d’une tablette Newtree :

La sélection des chocolats est basée sur deux pays le Pérou et la République Dominicaine, dans le respect du biologique, de l’écologique et de l’éthique.

Ces chocolats ont comme Newtree une valeur pilier, le goût ! Les chocolats sélectionnés doivent faire preuve de caractère tout en se mariant à la perfection avec les saveurs Newtree.  Chaque idée d’association fait l’objet de plusieurs tests afin d'obtenir les meilleures saveurs, telles que la tablette piment où un chocolat noir enrobe d’une pointe de piment, du quinoa et des graines de lin qui font croustiller les palais. La plupart des échecs sont la conséquence du souhait de la marque de n’utiliser que des huiles essentielles et arômes naturels.

Tintin chez les Californien : Le Concept Store de San Francisco a pour raison principale le voyage de notre directeur, Benoît De Bruyn, aux États-Unis pour se rapprocher des consommateurs. L'idée est de construire une relation étroite avec le client pour mieux transmettre les valeurs de Newtree. On peut y consommer dans un lieu fait du sol au plafond en matériaux durables, des produits Newtree mais également d'autres produits "éthiques"

La marque a tenu à s'exprimer sur l'affaire Nutella : "Il ne faut pas voir chez nous de l’opportunisme dans l’affaire Nutella, nos pâtes à tartiner Newtree existent depuis 10 ans, et depuis ces dix années nous sommes sans aucune huile ! La polémique qui tourne et dure autour et sur Nutella, ne devrait pas se focaliser sur cette seule marque, elles sont nombreuses à utiliser de l’huile de palme, une huile produisant beaucoup de mensonges ! Pour consommer durable il faut consommer proche, l’huile de palme n’est pas proche, nous ne cuisinons pas avec tous les jours. Qui a de l’huile de palme dans sa cuisine ?"

 

Elixia, limonade au chocolat


Il y a deux ans l’entreprise de Hugo Sublet surprenait l’assemblée du plus grand Salon mondial de l’Agroalimentaire qui se tient à Paris avec sa limonade aux paillettes d’or (ndlr : Limonade Elixia pour laquelle j’ai déjà écrit un article dans un autre média). Cette année, la société champenoise signe son retour avec espièglerie dans ce même salon en présentant sa limonade au chocolat retenue au SIAL pour sa grande innovation entre 200 autres produits. L’innovation est le maître mot de l’entreprise qui a également une gamme Bio. La première gorgée apporte un arrière goût proche du caramel, la texture est en dualité, le corps gras du chocolat et la légèreté de la limonade. Une réussite qui ne sera pas égalée bien vite. La fusion de deux produits gourmands était un pari presque fou, tant leurs différences sont prononcées, mais Elixia remporte l’épreuve haut la main. Un produit à découvrir très vite

 

Candy Canes Super Mario


La fin d’année anime les cœurs, les portemonnaies et les grandes surfaces. Si les finances ne sont pas suffisantes pour une petite friandise et que l’agoraphobie hivernale vous séquestre, il existe un moyen de faire face (à condition d’avoir une connexion internet) en vous connectant au site www.tropbonbon.com !

C’est simple comme bonjour, et d’un clic je vous oriente vers la Candy Canes Super Mario. Sucrerie de période, pas régressive mais récréative. Dix bâtonnets de sucre, sirop de maïs, E330, E120, E171, et peut-être des fruits à coques et du sésame… Pour vous, votre fils, le voisin trentenaire, pour les "un peu geek", c’est 3,90 € la boite.

C’est en fermant les yeux et la langue tirée que je teste le bonbon. Pour une sucrerie, le sucre n'est pas trop puissant, la "saveur" fruit n’est pas chimique, résultat, en dix minutes à peine, près d’un tiers du package est grignoté. Comme quoi, le sucre fait perdre toute valeur (et le sens du raisonnable) quand on retombe en enfance (le but d’un bonbon non ?). Here We Go !

 

Les livres immanquables de l’aficionado du terroir vinicole Français :

LIVRE – LE GUIDE LAROUSSE DU CHAMPAGNE

AUTEUR – GERHARD EICHELMANN

RÉSUMÉ – Grandes marques ou champagnes de vigneron, voici une sélection de plus de 170 maisons et de leurs meilleurs vins.

Pour chaque maison, découvrez : un bref historique ; les spécificités des méthodes de culture et/ou de vinification et d’élevage ; un descriptif du style des vins ; une sélection des meilleures cuvées (et, le cas échéant, des meilleurs millésimes), notées entre * et *****, leur composition, leur prix. Avec un petit tour d’horizon du vignoble champenois, un aperçu des principes de vinification ainsi qu’un glossaire des mots du champagne. Un guide de référence pour tout amateur de fines bulles.

CRITIQUE – Pages après pages, l’ouvrage, à travers de nombreuses fiches détaillées, nous inculque ce qu’est le champagne, son histoire et ses valeurs. Mais le grand intérêt de ce livre est l’impressionnante quantité de bons plans dont il regorge. Il permet de découvrir des maisons pas forcément célèbres mais aux cuvées savoureuses, sans avoir besoin de se nommer Crésus.

ADDITION - 19,90 €

CHEZ – ÉDITIONS LAROUSSE

 

LIVRE – L’ATLAS DES VINS DE FRANCE

AUTEUR – LAURE GASPAROTTO (préface d’ÉRIK ORSENNA de l’Académie Française et de l’Académie du vin de France)

RÉSUMÉ –  Cette nouvelle édition de l’Atlas des vins de France est la traduction des grands changements intervenus dans le monde vinicole en 2011, année durant laquelle l’importante réforme de la politique de qualité entreprise par l’INAO (Institut National de l’Origine et de la Qualité) a connu son aboutissement.

L’ouvrage, en 352 pages abondamment illustrées, présente dans ce nouveau contexte, la totalité des AOC (Appellations d’Origine Contrôlée), des IGP (Indications Géographiques Protégées) et des eaux-de-vie de France.

Cet ouvrage propose tout ce qu’il faut savoir sur la vigne et le vin. Plus de cent cartes en couleur pour situer les zones géographiques de production. Douze critères pour présenter de façon détaillée chaque appellation ou dénomination. Plus de mille accords mets et vins. Un tableau général des millésimes. En fin d’ouvrage, un index général des appellations et des communes citées.

CRITIQUE – Il n’y pas grand chose à ajouter, si ce n’est qu’en le lisant à la fréquence d’une à deux pages par jour, sans vous ennuyer, votre culture s’agrandira aisément et passionnément !

ADDITION – 42 €

CHEZ – ÉDITIONS DE MONZA / LE MONDE

 

 http://twitter.com/alexfisselier

"L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération" Celui de sucrerie aussi...