Sucrées les fraises ?!

Chez nous, sur la Côte de Nuits, en Bourgogne, c'est la saison des fraises de plein champ. Cette année pluvieuse n'est pas favorable aux petits fruits rouges, et les fraises, qui sont délicates, en souffrent. Comment les garder, et les consommer ?

La fraise est un fruit de proximité, elle n'est pas faite pour voyager. Cueillie à maturité, elle se consomme "sur place". Préférez des fraises locales, cultivées près de chez vous, ou mieux allez les cueillir si vous avez la chance d'avoir un jardin ou un libre-cueillette à proximité. Petit conseil : Laisser la queue jusqu'au moment de les manger, elles se conserveront mieux et plus longtemps. L'idéal est de les cueillir le matin, à la fraîche ! Quand elles sont bien parfumées, elle se dégustent natures... Avec un petit peu de crème chantilly pour les gourmands ! Quand elles manquent de chaleur et de soleil comme cette année, elles ont tendance à manquer de goût, nappez-les de sirop de fraise maison ou de coulis... Voici la recette de notre grand-mère pour faire son sirop maison : En bons bourguignons, nous mettons du vin à toutes les sauces, c'est donc tout naturellement dans du vin que nous allons faire macérer nos fraises. Pour 2 Kg de fraises, 1L de vin rouge à 12°. Bien les écraser et faire macérer 3 jours au frais. Presser au torchon pour obtenir un jus. En faire un bouillon dans un grand faitout, ajouter 800 g de sucre, et re-bouillon ! (Le jus est maintenant sans alcool) Mettre à chaud en bouteilles en verre avec fermeture mécanique (type limonade), puis conservez-les à l'abri de la lumière dans un endroit fais. Les mettre au réfrigérateur après ouverture. Cette boisson sans alcool se consomme comme un sirop ou s'utilise en nappage sur des desserts. Pour d'autres recettes : voir le Site de la Ferme Fruirouge