Partager cet article

RSS
L'encyclopédie de la Cuisine
Chercher Tous les produits  Tous les termes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z

Anguille  

Tout sur... l'anguille


Saisons, Histoire, composition, bienfaits, recettes... Les conseils pour la choisir, la cuisiner et la conserver
Imprimer Envoyer
  •  
  • Recettes

  •  
Oeuf fou
Oeuf fou
Tartine nordique au Comté
Tartine nordique au Comté
Filets de volant panés au coco
Filets de volant panés au coco
Poisson à l'escabèche
  •  
  • Saisons

  •  
Janv. Fev. Mars Avril Mai Juin Juill. Aout Sept. Oct. Nov. Dec.
 Meilleur mois
 En primeur
Tous les produits, tous les mois
  •  
  • Bienfaits

  •  

L’anguille fait partie des poissons les plus gras. Mais sa richesse en lipides (16 g pour 100 g de viande) n’est pas néfaste, car il s’agit de bonnes graisses. Ce sont en effet des Oméga-3, des acides gras essentiels à la régulation des lipides dans le sang et à la croissance. La consommation d’anguille peut, comme pour tous les poissons, diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires.


L’anguille est par ailleurs peu calorique (230 Kcal pour 100 g) et vous apporte des quantités intéressantes de protéines : 23 g pour 100 g. Celles-ci sont utiles pour l’entretien et le renouvellement des cellules de l’organisme.


Ce poisson vous fournit d’autre part des vitamines, ainsi que des minéraux et oligo-éléments. Toutes ces qualités nutritionnelles contribuent à faire de l’anguille un aliment sain pouvant avoir des effets bénéfiques pour la santé.

  •  
  • Conservation

  •  

Comme tous les poissons, l’anguille doit être consommée le plus rapidement possible après l’achat, de préférence le jour même.

  •  
  • Dégustation

  •  

L’anguille est un poisson assez peu consommé en France, comparativement à l’Asie. Cela peut être dû à son aspect de serpent, qui peut en rebuter certains. Si les anguilles que nous trouvons sur nos étals français proviennent de la pêche, les anguilles commercialisées en Extrême-Orient proviennent en revanche d’élevages intensifs dans des piscines couvertes.


Elle est commercialisée sous différentes formes : en filet, fumée, marinée, en gelée, en conserve ou fraîche. Pour vous assurer de la fraîcheur d’une anguille, vérifiez que ses couleurs sont franches, qu’elle a un aspect luisant et gluant. Le mucus visqueux qui la recouvre est un signe de fraîcheur.


Vendues fraîches, les plus jeunes anguilles peuvent être juste nettoyées. Vous devrez en revanche dépouiller les plus grosses avant de les préparer, car leur peau est dure. Mais il faut pour cela attendre le dernier moment, car l’anguille s’altère vite et son sang peut alors présenter des risques. Il contient en effet une toxine, dont les effets nocifs disparaissent heureusement à la cuisson.


Cette opération de dépouillage n’est pas évidente. Il faut tout d’abord nettoyer et essuyer l’anguille. On incise ensuite la peau juste derrière la tête pour décoller un fragment, qui vous permettra de tirer sur tout le reste de la peau. Il est parfois nécessaire de se munir d’un chiffon pour parvenir à tirer sur ce bout de peau, qui peut être glissant. On découpe ensuite généralement l’anguille en tronçons.


La façon la plus courante de préparer de l’anguille fraîche est en matelote, c'est-à-dire cuite dans du vin. Elle peut également être pochée, sautée, cuite en brochettes ou en ragoût. Les plus petites anguilles peuvent être grillées. L’anguille fraîche entre d’autre part dans la composition de nombreuses préparations régionales.


Un de ses modes de préparation parmi les plus appréciés est l'anguille "au vert". On prend pour cela des anguilles de taille moyenne que l’on coupe en tronçons d’environ 6 cm. On fait tout d’abord fondre dans du beurre de l’oseille, des épinards, du persil, de l'estragon, et un peu de sauge, après avoir haché tous ces légumes. On y ajoute ensuite les morceaux d’anguille, du thym et du laurier, puis, plus tard, un verre de vin blanc sec. En fin de cuisson, on incorpore de la crème, du jus de citron et deux jaunes d'oeufs.


L’anguille fumée se sert en hors-d’œuvre, accompagnée de pain de seigle et de citron. Les Scandinaves et les habitants du Nord de l’Allemagne en sont très friands.


Les pibales (très jeunes anguilles) peuvent être cuites à la sauteuse. Leur mode de préparation dépend également des régions. En Bretagne, on les poche simplement dans de l’eau bouillante, puis on les sert avec une salade accompagnée d’une sauce vinaigrette. En Charente-Maritime, on les fait dorer à feu vif dans du beurre avec de l’ail finement haché.


Pour 4 personnes, comptez une anguille de 1 ou 2 kilos de petites anguilles. Comptez 100 g de pibales par personne.

  •  
  • Histoire

  •  

L’anguille est un poisson d’eau douce ayant l’apparence d’un serpent. Elle appartient à la famille des anguillidés. Sa peau est très visqueuse et ne possède que de minuscules écailles, profondément incrustées dans la peau. On la trouve notamment dans les rivières d’Europe et d’Amérique du Nord. La pêche à l’anguille est une activité très courante au Québec, en particulier sur les rives du Saint-Laurent. Ils y utilisent encore parfois une technique bien particulière : "à la fascine". Ils accrochent pour cela un filet, plongé dans le fleuve, à un poteau situé sur la rive.

Les anguilles naissent dans la mer des Sargasses, près des Bermudes. Elles naissent toutes femelles, puis certaines changent de sexe. Les larves sont ensuite entraînées par les courants vers les fleuves d’Europe et d’Amérique du Nord. Seules les femelles s’engagent dans les estuaires, ceux de la Loire et de la Gironde pour la France. A ce stade, les anguilles ont trois ans et sont très petites (de 6 à 9 centimètres) et transparentes. On les appelle alors "civelles", ou "pibales" au Pays basque.


Elles grossissent ensuite dans les rivières : les mâles atteignent 50 cm et les femelles 1 mètre. Elles se pigmentent également. Après environ 10 ans passés dans les rivières, les anguilles redescendent vers la mer pour pondre leurs œufs. C’est à ce moment là que ce poisson est le plus recherché : on l’appelle alors anguille "argentée" ou "de descente". Elles mettront 2 ans à regagner la mer des Sargasses, où elles frayeront et mourront.

  •  
  • Calories anguille

  •  
 
Chercher Tous les produits  Tous les termes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z
 
Magazine Cuisiner Imprimer Envoyer Haut de page

Mon carnet de recettes