Moteur de recherche

Partager cet article

RSS
L'encyclopédie de la Cuisine
Chercher Tous les produits  Tous les termes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z

Papaye  

Tout sur... la papaye


Saisons, Histoire, composition, bienfaits, recettes... Les conseils pour la choisir, la cuisiner et la conserver
Imprimer Envoyer
  •  
  • Recettes

  •  
Crumble à la papaye
Crumble à la papaye
Nougat glacé exotique
Nougat glacé exotique
Verrine exotique
Verrine exotique
Petits coeurs au chocolat et aux pépites exotiques
Petits coeurs au chocolat et aux pépites exotiques
  •  
  • Saisons

  •  
Janv. Fev. Mars Avril Mai Juin Juill. Aout Sept. Oct. Nov. Dec.
                 
 Meilleur mois
 En primeur
Tous les produits, tous les mois
  •  
  • Bienfaits

  •  
Toute légère, la papaye affiche un apport calorique de 33 kcal/100 g, aussi peu que la groseille et la framboise. De quoi profiter sans scrupule de sa chair gourmande au goût proche du melon, pour le dessert ou les petits creux de la journée. Valeurs nutritionnelles pour 100 g Protides 0,5 g Glucides 7,6 g Lipides 0,1 g Calories 33 kcal De plus, ce fruit exotique constitue une véritable aubaine contre les infections et les baisses de tonus grâce à sa grande teneur en vitamine C. Mieux pourvue que les agrumes, la papaye en contient 64 mg/100 g, soit près de 80 % des apports journaliers recommandés. Elle renferme également une belle quantité de carotènes (provitamine A) : 100 g de chair couvrent 30 % des besoins quotidiens en ce précieux antioxydant, qui prend aussi soin du bon état de la peau et des muqueuses. Reste à savoir que plus la chair est orangée, plus elle contient de ces deux substances. Par ailleurs, la papaye est riche en minéraux et oligo-éléments, notamment du potassium (214 mg/100 g), du calcium (20 mg/100 g) et du magnésium (13 mg/100). Ces nutriments sont bénéfiques au fonctionnement des systèmes cardio-vasculaires et neuromusculaires ainsi qu'au tissu osseux. Enfin, s'il vous faut encore une bonne raison de dévorer ce fruit délicatement sucré, dites-vous qu'il est, en plus, riche en fibres douces et très bien tolérées, qui régulent de manière efficace le transit intestinal.
  •  
  • Dégustation

  •  
Choisissez-la sans trop de taches noires, avec une chair tendre sous la pression du doigt. Conservez-la dans le bac à légumes du réfrigérateur pendant deux ou trois jours si vous l'avez achetée à point. Sinon, gardez-la à température ambiante jusqu'à ce qu'elle acquière sa maturité. Une petite astuce pour accélérer le processus consiste à la glisser à l'intérieur d'un sac en papier. Consommez-la nature, ou tout juste arrosée d'un filet de jus de citron, coupée en deux et débarrassée de ses graines, à la petite cuillère. Elle se révèle plus gourmande encore, si vous emplissez sa cavité de porto, de rhum ou de lait de coco sucré. Elle agrémente aussi les salades de fruits (ajoutez-la au dernier moment afin qu'elle ne ramollisse pas les autres fruits), se prépare en compote ou encore en confiture. Mixée, elle se transforme en coulis délicieux, ou sert à confectionner des glaces et des sorbets rafraîchissants. Une recette du Brésil consiste à mixez la chair de la papaye avec de la glace à la vanille et un trait de crème de cassis afin d'obtenir un savoureux milk-shake, à siroter pour une pause de douceur. Lorsqu'elle est verte, la papaye devient alors un légume qui se prépare de la même manière qu'une courge. Râpée puis blanchie, on la prépare en salade (arrosée de vinaigrette aigre-douce) ou en gratin. Elle accompagne à merveille les crevettes et les gambas, ainsi que les viandes blanches. On peut aussi la déguster en soupe. Enfin, les graines qu'elle renferme dans sa cavité centrale peuvent être séchées, puis broyées. Elles se transforment, alors, en épice poivrée, très appréciée aux Antilles en particulier. Là-bas, on en glisse volontiers dans les vinaigrettes, les sauces ou les plats mijotés.
  •  
  • Histoire

  •  
La papaye trouve ses origines au Mexique. C'est aux alentours du 16ème siècle que les Européens la découvrent aux Antilles. Par la suite, les Espagnols et les Portugais l'introduisent en Malaisie et aux Philippines, assurant ainsi sa diffusion dans toute l'Asie tropicale. On l'y cultive toujours à l'heure actuelle, ainsi qu'au Brésil, en Amérique centrale, aux Antilles et en Thaïlande. La papaye est le fruit du papayer, un arbre robuste et fécond pouvant mesurer jusqu'à 8 mètres de haut, qui pousse dans les régions tropicales et subtropicales. Sa baie de forme ovale mesure entre 10 et 50 cm, et possède une peau non comestible, de couleur jaune pâle à rouge orangé. Si son poids varie de quelques grammes à plusieurs kilos en fonction de l'espèce, celle que l'on trouve fréquemment sur nos étals n'excède jamais les 800 g. Sa chair juteuse et orangée fait penser à celle du melon. On en dénombre une cinquantaine de variétés à travers le monde, dont la plupart ne sont pas comestibles. Au marché, vous aurez le choix entre la Solo et la Sunrise, qui proviennent d'Hawaï ou la Red Amazon produite au Brésil. Quant à la papaye verte, il s'agit tout simplement d'un fruit qui a été récolté avant sa pleine maturité. Disponible toute l'année, c'est néanmoins entre octobre et décembre que la papaye se trouve le plus facilement.
  •  
  • Et aussi...

  •  
Le saviez-vous : La papaye, lorsqu'elle n'est pas encore mûre, laisse échapper une substance blanchâtre (un latex), qui contient de la papaïne. Il s'agit d'une enzyme qui attendrit la viande et empêche la gélatine de prendre. Cette propriété dissolvante lui vaut, d'ailleurs, la réputation de faire disparaître les cors et les durillons. Elle est utilisée en médecine et dans différentes industries (alimentation, cuir, soie, brasserie et laine). Quant au latex-même, on l'utilise, notamment, pour la fabrication de chewing-gum.
  •  
  • Calories papaye

  •  
 
Chercher Tous les produits  Tous les termes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z
 
Magazine Cuisiner Imprimer Envoyer Haut de page

Mon carnet de recettes