Moteur de recherche

Partager cet article

RSS
L'encyclopédie de la Cuisine
Chercher Tous les produits  Tous les termes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z

Potiron  

Tout sur... le potiron


Saisons, Histoire, composition, bienfaits, recettes... Les conseils pour le choisir, le cuisiner et le conserver
Imprimer Envoyer
  •  
  • Recettes

  •  
Crêpes au potiron
Crêpes au potiron
Velouté de potiron
Velouté de potiron
Tarte au potiron
Tarte au potiron
Tarte au potiron
Tarte au potiron
  •  
  • Saisons

  •  
Janv. Fev. Mars Avril Mai Juin Juill. Aout Sept. Oct. Nov. Dec.
           
   
 Meilleur mois
 En primeur
Tous les produits, tous les mois
  •  
  • Bienfaits

  •  

Valeurs nutritionnelles
pour 100 g
Protides 0,8 g
Glucides 4,1 g
Lipides 0.1 g
Calories 20 kcal

Composé presque exclusivement d'eau (plus de 92 %), le potiron n'est, par conséquent, ni très énergétique, ni très calorique (20 kcal pour 100 g), mais s'avère par contre très efficace dans la prévention de calculs rénaux. Riche en potassium (323 mg pour 100 g), il est excellent pour la régulation de la pression artérielle et la transmission de l'influx nerveux au cerveau, ce qui en fait un allié idéal contre l'hypertension. De par sa faible teneur en sodium, il convient parfaitement aux régimes sans sel, sa consommation participant, entre autres, à un bon fonctionnement intestinal et à la diminution du risque de certains cancers.

Par ailleurs, grâce une chair riche en vitamine A, le potiron bénéficie en plus de propriétés anti-oxydantes reconnues. Il suffit en effet d'un portion de 200 g pour couvrir l'ensemble des besoins quotidiens de l'homme en vitamine A.
A noter que la consommation de graines de potiron, dont on tire par ailleurs une huile riche en acide gras non saturés, est particulièrement conseillée dans la lutte contre le cholestérol.

  •  
  • Dégustation

  •  

Une fois les graines, les fibres et la peau retirées, il existe plusieurs façons de préparer le potiron.
Celui-ci se consomme fréquemment en purée ou en soupe, accompagné de lardons et de crème, mais il entre aussi dans la confection de tartes automnales ou de desserts, très répandus lors des célébrations d'Halloween. On peut aussi en couper de petits dés de chair pour les faire revenir à la poêle, et choisir d'en faire un accompagnement, voire une salade s'il s'agit de potimarron.
Outre la chair, les graines aussi sont comestibles, en apéritif, une fois grillées et salées.

Côté conservation, le potiron peut se garder plusieurs mois tel quel, à condition d'être entreposé dans un local bien ventilé et à une température comprise entre 10 et 20°C. Il se conserve également très bien en purée ou en soupe, mais uniquement au congélateur ou en bocaux stérilisés. Attention en revanche, une fois découpé en tranches, sa durée de conservation n'excède pas quelques jours.

  •  
  • Histoire

  •  

Plante potagère de la famille des cucurbitacées, le potiron, de son nom scientifique, Cucurbitaceae Cucurbita Maxima, est une courge ronde et côtelée, à la chair le plus souvent orangée, dont certaines variétés peuvent peser jusqu'à 100 kilos. Communément appelé citrouille, le potiron s'en distingue toutefois par une chair plus subtile et sucrée, la citrouille étant exclusivement destinée à nourrir le bétail.

Originaire d'Amérique centrale, le potiron s'est implanté en Europe dès le XVIème siècle. En plus de son apport nutritionnel important, le potiron était souvent utilisé dans la confection de gourdes ou encore de récipients et d'ustensiles de cuisine (bol, louche). Ce recyclage pratique en faisait par conséquent un aliment très recherché. Si aujourd'hui on l'utilise avant tout pour ses propriétés gustatives, le potiron sert aussi d'élément de décoration indispensable à la fête d'Halloween (31 octobre).

En France, le potiron se cultive essentiellement dans le sud (le sud-est en particulier), et se récolte chaque année d'octobre à décembre. On recense plusieurs centaines d'exploitations dans l'Hexagone, pour une superficie totale de près de 4 000 hectares. En guise de comparaison, ceci équivaut tout de même à la moitié des terres consacrées à la culture de la tomate, soit plus de 8 000 hectares.

Les deux variétés de potiron les plus consommées en France sont le Jaune Gros de Paris et le Rouge Vif d'Etampes. Egalement très présent en cuisine, le Potimarron, ou Potiron doux d'Hokkaido, possède une chair plus crémeuse, dont le goût sucré évoque la saveur du marron, comme son nom l'indique.

  •  
  • Calories potiron

  •  
 
Chercher Tous les produits  Tous les termes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z
 
Magazine Cuisiner Imprimer Envoyer Haut de page

Mon carnet de recettes