L'encyclopédie de la Cuisine
Chercher Tous les produits  Tous les termes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z

Café  

Tout sur... le café


Saisons, Histoire, composition, bienfaits, recettes... Les conseils pour le choisir, le cuisiner et le conserver
Imprimer Envoyer
  •  
  • Recettes

  •  
Gigot d agneau de Pâques
Gigot d'agneau de Pâques
Bouchées croustillantes au thon
Bouchées croustillantes au thon
Moussaka légère
Moussaka légère
Gaufres à l ancienne
Gaufres à l'ancienne
  •  
  • Saisons

  •  
Janv. Fev. Mars Avril Mai Juin Juill. Aout Sept. Oct. Nov. Dec.
 Meilleur mois
 En primeur
Tous les produits, tous les mois
 

Le café est, aujourd'hui, une boisson universelle qui a conquit le monde entier. En tant que boisson ou arôme pour parfumer, il séduit et apporte des saveurs uniques.

  •  
  • Bienfaits

  •  

On parlera ici du café consommé en tant que boisson. Il est important de consommer le café en petites quantités (maximum 4 tasses par jours) pour que ces effets restes bienfaisants. Autrement, le café peut devenir une boisson toxique pour notre corps, voire être considéré comme une drogue puisqu'il contient une molécule psychotrope, la caféine, qui favorise la dépendance.

Valeurs nutritionnelles d'un café noir
pour 100 g
Protides 0 g
Glucides 0,4 g
Lipides 0,7 g
Calories 4 kcal


Le café est un stimulant qui augmente la fréquence cardiaque, la pression artérielle, la résistance vasculaire et dans un même temps les sécrétions gastriques qui permettent une meilleures digestion.

D'autres vertus lui sont décernées, le café est riche en minéraux et en vitamines, notamment la vitamine B3.
Il contient aussi des oxydants qui protègent les artères en prévenant les dégâts cellulaires.
Enfin, d'après certaines études en cours, le café pourrait permettre de lutter contre la maladie d'Alzheimer, mais ceci reste encore des suppositions.

  •  
  • Conservation

  •  

Le plus souvent, le café se présente de deux manières différentes : en poudre (moulu) ou à moudre. Le café a tendance à perdre rapidement son arôme qui est très volatil. Il est donc important d'employer une méthode de conservation efficace pour n'offusquer en rien ses saveurs.

Le café moulu est plus sensible à ce problème que les grains. Il est donc préférable d'acheter de petites quantités que l'on renouvelle régulièrement, pour éviter une oxydation de celui-ci. On note que l'emballage des paquets de café est spécialement étudié pour ne pas l'exposer à l'oxygène, la lumière et l'humidité. C'est donc cet environnement qu'il sera essentiel de retranscrire une fois le paquet ouvert. On optera pour une boîte hermétique (boîte en fer, Tupperware, etc.), que l'on placera dans un endroit sec à l'abri de la lumière.

Lorsqu'il est en grain, il s'oxyde moins rapidement, sa conservation est donc meilleure et surtout plus facile. Il est conseillé de verser les grains dans un bocal hermétique et de les mettre au réfrigérateur ou même au congélateur. On peut ainsi l'acheter en plus grande quantité que la mouture, mais il faut moudre uniquement la quantité désirée à chaque fois que l'on souhaite faire un café ; il gardera davantage de saveurs.

  •  
  • Dégustation

  •  

La manière la plus courante de déguster le café est de consommer la boisson qui porte le même nom que ce grain et qui est exclusivement préparé avec du café et de l'eau chaude.
Pour une préparation authentique, on prend des grains de café séché et torréfiés que l'on moue, ou l'on prend du café déjà moulu. On place une quantité, plus ou moins grande selon la quantité désirée, dans un filtre à café et on verse doucement, au dessus, de l'eau chaude. On dégustera alors le liquide obtenu.

Cette technique est celle de la lixiviation. Il en existe d'autres moins courantes comme la décoction (le café turc où le garde le marc), la cafetière à pression (café à l'italienne), l'infusion (avec une cafetière à pression) ou encore la percolation (les machines à espresso).
Sur le marché, on peut trouver quatre principales variétés de café en vente : l'Arabica, le Robusta, le Libérica et un plus rare, l'Exelsa.

Lorsque l'on se rend dans un café, lieu le plus propice pour boire un café, on a le choix entre plusieurs types de café : "l'espresso" qui est fort et court, "l'allongé" qui est plus d'où car dilué avec de l'eau, le "déca" qui est dépourvu de caféine. On peut également commander de nombreux dérivés de cette boisson universelle comme le cappuccino, le café viennois, le café au lait, le café noisette, l'Irish coffe ou encore le moccachino ; autant de saveurs de crème, de lait, ou encore de noisette.

D'autre breuvage sont élaborés à partir du café comme la crème ou la liqueur de café. Pour obtenir ces alcools on procède par les étapes suivantes : après torréfaction, on infuse et on distille les grains de cafés.

On retrouve le café dans des confiseries et des pâtisseries. Il permet d'aromatiser les glaces, les bonbons, les coulis, les macarons, certaines crèmes ou encore des gâteaux comme le moka qui est à base de génoise et de crème au beurre sucrée au café.

Enfin, la molécule de caféine une fois extraite du café est intégrée à certains sodas comme le Coca-Cola.

A savoir : qu'est ce que le marc de café ? C'est le résidu du café qu'il reste dans le filtre de la cafetière après préparation. Souvent on le jette à la poubelle, mais le marc de café est excellent pour les plantes, pour faire fuir les insectes, pour la cellulite et enfin pour nettoyer et raviver le cuir.

  •  
  • Histoire

  •  

Le café est un grain issu du caféier, arbuste de la famille du coffea. Beaucoup d'ouvrages disent que le café est originaire d'Ethiopie, mais certaines légendes parlent, elles, du Yémen et le justifient par l'histoire d'un berger yéménite qui après avoir constaté la réaction agitée de ses chèvres ayant ingurgité des feuilles de caféier, s'en alla voir les moines du village, qui reconnurent les vertus stimulantes de cette plante.

Ainsi, les territoires musulmans du Nord de l'Afrique seraient la terre première du café jusqu'au XVe siècle. A cette époque on tirait, des grains et des feuilles, une boisson utilisée en décoction.
Par la suite, les arabes se mirent à faire griller les grains de café, puis les piller pour obtenir une mouture, soit une poudre de café plus ou moins fine, afin de réaliser une boisson, elle aussi appelée " café ".

Vers 1600, le café est exporté vers l'Europe, tout d'abord en Angleterre où il connaît un fort succès. Dès 1686, le premier café français (c'est aussi un terme qui désigne un établissement où l'on consomme des boissons), appelé " Le Procope ", ouvre ses portes sur Paris.

C'est alors les débuts de l'élaboration du café tel qu'on le connaît de nos jours. Le principe était de verser de l'eau chaude sur la mouture de café dans un filtre et de déguster le liquide obtenu.

Au XVIIIe siècle, cette boisson devient populaire en Europe et ne concerne plus uniquement les personnes de la haute société. Les colons étendent la production du caféier à l'Amérique du Sud en l'emportant dans leurs voyages.

C'est ainsi qu'aujourd'hui, le café est bu dans le monde entier, du matin au soir. Il existe de nombreuses variétés dotées chacune d'une saveur différente suivant le lieu d'origine, le mode de culture et la préparation du café. Le Brésil est actuellement le premier pays producteur de café au Monde, et on note aujourd'hui que le café est le produit phare du commerce équitable.

  •  
  • Calories café

  •  
 
Chercher Tous les produits  Tous les termes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z
 
Magazine Cuisiner Imprimer Envoyer Haut de page