L'encyclopédie de la Cuisine
Chercher Tous les produits  Tous les termes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z

Oeuf  

Tout sur... l'oeuf


Saisons, Histoire, composition, bienfaits, recettes... Les conseils pour le choisir, le cuisiner et le conserver
Imprimer Envoyer
  •  
  • Recettes

  •  
Oeuf mollet
Oeuf mollet
Oeuf dur
Oeuf dur
Oeuf coque
Oeuf coque
Oeufs cocotte de pommes au brie
Oeufs cocotte de pommes au brie
  •  
  • Saisons

  •  
Janv. Fev. Mars Avril Mai Juin Juill. Aout Sept. Oct. Nov. Dec.
 Meilleur mois
 En primeur
Tous les produits, tous les mois
 
Quel délice de tremper une mouillette de pain dans un jaune d'œuf coulant ! Facile à cuisiner, l'œuf satisfait, tout au long de l'année, les petits et les grands.
  •  
  • Bienfaits

  •  

L'œuf est un aliment riche en protéines dites "complètes" car elles renferment les neuf acides aminés essentiels à l'homme. Ainsi, il constitue un excellent substitut à la viande.

Valeurs nutritionnelles
pour 100 g
Protides 12,31 g
Glucides 0,58 g
Lipides 9,88 g
Calories 145 kcal

D'un point de vue diététique, l'œuf apaise la faim et permet alors, s'il est mangé le matin au petit déjeuner, d'aider notre corps à prendre le moins de calories possibles dans la journée.
Un taux important de vitamines D est également présent dans l'œuf ce qui participe à la consolidation des os.

Parmi ses vertus, on retient la prévention du vieillissement, de la cataracte et des maladies cardiovasculaires, grâce aux puissants antioxydants contenu dans le jaune. Enfin, l'œuf est une source importante de choline, un nutriment qui favorise le bon fonctionnement du cerveau et donc l'accroissement de la mémoire. Attention tout de même, malgré ses nombreuses vertus, le jaune d'œuf est riche en cholestérol LDL.

  •  
  • Conservation

  •  

L'œuf est un produit périssable qu'il faut surveiller pour ne pas être victime d'une intoxication alimentaire. Le plus souvent on le conserve dans sa coquille qu'il ne faut pas laver car celle-ci est recouverte d'une substance naturelle qui le protège des bactéries dont les salmonelles. On peut donc garder les œufs au frais dans le réfrigérateur jusqu'à cinq semaines à partir de leur date d'emballage.

Attention à ce qu'ils ne soient pas fêlés car ils se conservent moins longtemps. Lorsque l'œuf n'est plus dans sa coquille, le jaune et le blanc ne se conservent que deux jours.

La congélation d'un œuf est possible, mais cela demande quelques précautions :

- pour les blancs : on peut les mettre dans le bac à glaçon et bien penser à les faire décongeler uniquement dans le réfrigérateur et non à l'air libre ;
- pour le jaune seul : son conditionnement variera selon son futur usage. Ainsi, s'il est prévu pour un usage sucré, il est conseillé de mélanger une cuillère de sucre pour éviter que le jaune face des grumeaux. Si son usage est salé, on remplacera la cuillère de sucre par une pincée de sel.
- pour le blanc et le jaune non séparés :il suffit de les mélanger comme pour une omelette et de les placer dans un récipient hermétique.

  •  
  • Dégustation

  •  

L'œuf de poule que l'on consomme ne doit pas être fécondé. On le choisit frais ; il doit être consommé durant les 28 jours suivants sa ponte. Cependant, on constate une exception : dans certains pays asiatiques, on peut déguster les "œufs de cent ans" qui ne sont en réalité consommés qu'au bout de quelques semaines ou mois après macération dans une préparation typique de chaux, de cendre de bois, de thé et de sel. Ces œufs ressortent colorés en vert marron.

On contrôle la fraîcheur d'un œuf en le plongeant dans un bol d'eau froide : s'il coule, c'est qu'il est supposé frais, s'il flotte, il faut éviter de le manger. Même frais, il est déconseillé de consommer un œuf cru.

Il existe de nombreuses façons de cuisiner un œuf. On peut le préférer nature accompagné de sel et de pain, par exemple :
- cuit à l'eau : à la coque, mollet, poché, dur ou encore en neige ;
- cuit dans un peu de matière grasse à la poêle : au plat, brouillé ou en omelette ;
- intégré à des préparations : dans des pâtes à gâteaux, des quiches, des mayonnaises, etc.
Ainsi, l'œuf peut se manger aussi bien froid que chaud.

Astuce : comment cuire un œuf à la coque sans minuteur ?
Dans une casserole d'eau froide, déposer les œufs. Quand l'eau bout, couper le feu, sortir les œufs de la casserole, ils sont cuits ! Une cuisson parfaite : le blanc ferme et le jaune coulant.

  •  
  • Histoire

  •  

L'œuf est un produit 100 % naturel. Jusqu'à l'Antiquité, on consommait de nombreuses sortes d'œufs comme ceux d'autruche, de pigeon, de paon, mais avec le temps, c'est l'œuf de poule qui s'est imposé. On mange aussi des œufs de caille, de canard et d'oie mais ils se font plus rares.
De forme ovoïdale, l'œuf est le plus souvent de couleur beige-rosé. Il arrive que l'on en trouve des blancs mais ils se font plus rares. Ce produit se constitue d'une coquille fragile renfermant le "blanc", un liquide gluant transparent, et le jaune, sphère onctueuse dont la couleur varie selon l'alimentation de la poule.

Au XIIe siècle, on écrivait le mot "œuf" "of", "uef" ou encore "oef". Ce n'est qu'au XIVe siècle que l'écriture "œuf" devint définitive.
Depuis le Moyen Age, l'œuf fait partie de la base alimentaire des hommes car facile à se procurer et riche en nutriments pour le corps. Cependant, à cette époque, l'Eglise interdisait la consommation de celui-ci durant les périodes de jours maigres. En effet, au IVe siècle, la tradition voulait que pendant la fête du Carême l'on s'offre des œufs que l'on conservait durant tout le Carême jusqu'à Pâques.

On constate que les habitudes de consommation de l'œuf ont beaucoup évolué au cours des siècles. Sous Louis XV, la population consommait en moyenne 60 œufs par personne par an ; alors qu'en 2008, ce chiffre est passé à 270 par personne et par an, ce qui confirme bien l'importance qu'il tient dans notre alimentation.

  •  
  • Calories oeuf

  •  
 
Chercher Tous les produits  Tous les termes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z
 
Magazine Cuisiner Imprimer Envoyer Haut de page