L'encyclopédie de la Cuisine
Chercher Tous les produits  Tous les termes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z

Mirabelle  

Tout sur... la mirabelle


Saisons, Histoire, composition, bienfaits, recettes... Les conseils pour la choisir, la cuisiner et la conserver
Imprimer Envoyer
  •  
  • Recettes

  •  
Gâteau lorrain à la rhubarbe
Gâteau lorrain à la rhubarbe
Fondant de fromage blanc sur compote de mirabelles
Fondant de fromage blanc sur compote de mirabelles
Clafoutis aux mirabelles et caramel
Clafoutis aux mirabelles et caramel
Panna cotta à la cardamome et compotée de mirabelles
Panna cotta à la cardamome et compotée de mirabelles
  •  
  • Saisons

  •  
Janv. Fev. Mars Avril Mai Juin Juill. Aout Sept. Oct. Nov. Dec.
           
     
 Meilleur mois
 En primeur
Tous les produits, tous les mois
  •  
  • Bienfaits

  •  
Valeurs nutritionnelles
pour 100 g
Protéines 0.5 g
Glucides 15 g
Lipides 0.1 g
Calories 60 kcal

La mirabelle est riche en fibres, notamment de la pectine, ce qui lui donne des propriétés laxatives. En consommer est donc recommandé en cas de paresse intestinale. La pectine est également importante pour réguler le taux de cholestérol.


Cette espèce de prune fait partie des fruits les plus énergétiques car elle apporte 60 calories pour 100 g. Elle est par ailleurs riche en sucres puisque 100 g de mirabelle fournissent 15 g de glucides, qui sont pour l’essentiel des sucres simples. Ceux-ci sont facilement transformables en énergie par l’organisme.


C’est également une source de vitamines, en particulier de la vitamine A. Celle-ci est notamment importante pour entretenir la santé de votre peau ainsi que votre vue. La mirabelle est d’autre part une bonne source de vitamine C.


Elle apporte enfin à votre organisme de multiples sels minéraux et oligo-éléments, essentiels pour le bon fonctionnement du métabolisme. Le potassium est particulièrement présent, mais la mirabelle apporte également des quantités intéressantes d’autres minéraux, comme du phosphore, du magnésium, du calcium, du fer et du cuivre.

  •  
  • Conservation

  •  

La mirabelle ne se conserve pas plus de trois jours à température ambiante. Vous pouvez en revanche la congeler, après l’avoir lavée, séchée et dénoyautée.

  •  
  • Dégustation

  •  

La saison des mirabelles est très courte puisqu’elles ne sont récoltées que durant six semaines à partir de la mi-août. On distingue la mirabelle de Metz de celle de Nancy, la première étant la plus réputée. La mirabelle de Metz est plus petite, sa peau est fine et colorée de jaune et rouge. C’est avec celle-ci que l’on fait les meilleures confitures. La mirabelle de Nancy est plus grosse, sa peau est jaune et épaisse et cette espèce possède une bonne tenue.


Pour bien choisir une mirabelle, il faut avant tout s’assurer de sa maturité. Lorsqu’on la coupe en deux, le noyau doit facilement se détacher de la chair, voir ne plus adhérer du tout. Les petites tâches présentes sur la peau des mirabelles sont également le signe d’un bon fruit. Sa peau doit d’autre part être souple. Enfin, la mirabelle est parfois recouverte d’une sorte de couche de cire, qui indique que le fruit est mûr. Cette couche de pruine est en fait une protection naturelle de la mirabelle contre le dessèchement.


Vous pouvez consommer la mirabelle de multiples façons. Vous pouvez bien sûr la manger fraîche, dans une salade de fruits, par exemple. Elle s'associe bien avec les autres fruits rouges, la pêche et l'abricot. Mais elle se consomme également en confiture ou en compote. On en fait par ailleurs des sirops, ainsi que de l’eau-de-vie. Cette dernière est toutefois à consommer avec modération car elle titre environ 45 degrés ! La mirabelle est souvent utilisée pour préparer des pâtisseries, comme des flans, des tartes, des clafoutis ou des crumbles. On peut aussi en faire du coulis, pour accompagner un gâteau. Elle entre enfin dans la préparation de plats principaux : elle est utilisée pour faire caraméliser du gibier, de la volaille et de la viande blanche, comme du porc.

  •  
  • Histoire

  •  

La mirabelle est une sorte de petite prune douce et parfumée, fruit du mirabellier. S’il l’on situe assez précisément son origine en Chine, les théories sont en revanche divergentes sur son arrivée en France. La théorie la plus courante est qu’elle aurait été rapportée de croisades au 15e siècle par le Duc d’Anjou et de Lorraine, René 1er. L’origine de son nom est elle aussi obscure. Il est probable qu’elle dérive du latin "mirabilis", qui signifie "belle à voir". Mais elle peut également avoir été nommée ainsi en 1430 par un fonctionnaire de Metz qui s’appelait Mirabel.


C’est depuis la fin du 19e siècle que les alambiquiers de Lorraine distillent les mirabelles pour en faire la célèbre eau-de-vie. La ville de Metz célèbre la mirabelle chaque année depuis 1947 lors d’une fête qui a lieu durant les quinze derniers jours du mois d’août. Elle est également célébrée dans d’autres villes de la région mais celle de Metz est la plus réputée. La région Alsace-Lorraine produit 70 % de la production mondiale de mirabelle !

  •  
  • Calories mirabelle

  •  
 
Chercher Tous les produits  Tous les termes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z
 
Magazine Cuisiner Imprimer Envoyer Haut de page