Partager cet article

RSS
L'encyclopédie de la Cuisine
Chercher Tous les produits  Tous les termes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z

Aneth  

Tout sur... l'aneth


Saisons, Histoire, composition, bienfaits, recettes... Les conseils pour le choisir, le cuisiner et le conserver
Imprimer Envoyer
  •  
  • Recettes

  •  
Soufflé au saumon et aneth
Soufflé au saumon et aneth
Cupcakes salé saumon-aneth
Cupcakes salé saumon-aneth
Darnes de saumon à l’aneth
Darnes de saumon à l’aneth
Galettes de pommes de terre au saumon et à l aneth
Galettes de pommes de terre au saumon et à l'aneth
  •  
  • Saisons

  •  
Janv. Fev. Mars Avril Mai Juin Juill. Aout Sept. Oct. Nov. Dec.
         
     
 Meilleur mois
 En primeur
Tous les produits, tous les mois
  •  
  • Bienfaits

  •  
L'aneth est une plante championne des propriétés médicinales. Feuilles et graines, en plus d'être comestibles et de parfumer agréablement les plats, peuvent soulager de nombreux maux quotidiens. Ainsi, de vieux recueils d'herboristes mettent en avant son efficacité sur le hoquet. On lui reconnaît également des vertus digestives et stimulantes : mâcher ses graines après un repas, c'est s'assurer d'une bonne digestion. Elles agissent donc efficacement sur le fonctionnement intestinal et leur goût, subtilement anisé et tellement frais, laisse une haleine fraîche.

En infusion, l'aneth est aussi reconnu pour avoir une action antispasmodique. Il est bon pour stimuler l'appétit et les fonctions d'élimination, notamment grâce à la grande quantité de potassium qu'il contient, à l'effet diurétique.

Enfin, l'huile essentielle d'aneth est, quant à elle, davantage utilisée pour ses propriétés sédatives. Cette plante est en effet un formidable calmant naturel, c'est d'ailleurs de là que lui vient son nom anglo-saxon dill, tiré du norvégien dilla qui signifie bercer.
  •  
  • Dégustation

  •  
Choisissez-le bien frais, car c'est ainsi qu'il est le plus riche en arômes, si volatils.

Conservez-le enfermé dans un sachet en plastique dans le bac à légumes du réfrigérateur, lorsqu'il est frais. Ciselé dans un bac à glaçons recouvert d'eau, il peut aussi supporter la congélation.
L'aneth peut aussi être séché. Il suffit alors de suspendre ses ombelles tête en bas dans une pièce chaude et aérée, en plaçant un plateau en dessous afin de récupérer les capsules, qui contiennent les graines. Une fois séchées, les feuilles aussi bien que les graines doivent être gardées à l'abri de la lumière dans un bocal hermétique.

Consommez-le en ciselant ses feuilles fraîches sur vos plats, toujours en fin de cuisson et à feu doux car son arôme ne résiste pas à l'ébullition. Avec sa note fraîche et légèrement anisée, il relève parfaitement les sauces à la crème, les marinades, les oeufs et les viandes blanches. Il parfume agréablement les salades vertes et les salades de fruits estivales.

Les Scandinaves
en ont fait leur épice nationale ; inspirez-vous du fameux Gravlax finlandais et parfumez de ses feuilles les poissons marinés : hareng, truite et saumon. Dans les concombres à la crème, les pommes de terre mais aussi dans les boulettes de viandes, il est utilisé à l'infini à travers toute l'Europe de l'est, où la population en est si friande qu'elle en a tiré un alcool, l'Aquavit. On utilise aussi les graines pour parfumer les pains, les pâtisseries, les ragoûts, les feuilles de vigne et la choucroute.

Les Américains ont découvert celui qu'ils appellent "dill", en Suède ; c'est en voulant lui faire traverser l'Atlantique qu'ils ont inventé les "dill pickles", les indétrônables cornichons au vinaigre parfumés à l'aneth. Car sa saveur, plus douce que celle du fenouil, aime les mariages acides (crème sûre, vinaigre). N'hésitez pas alors à glisser des feuilles dans votre bouteille de vinaigre de cidre ou de vin. Aromatisez-en également une bouteille d'huile d'olive.

Les Indiens qui l'affectionnent tout autant, incorporent ses graines dans les épinards et les légumes à feuilles en général ainsi que dans le riz. Moulues, elles entrent dans la composition du curry.
  •  
  • Histoire

  •  
Originaire d'Asie mineure, l'aneth est mentionné dans un traité médical égyptien remontant à 5 000 ans. C'est dire si les vertus de cette herbe aromatique, que l'on appelle encore fenouil bâtard, dill ou faux anis, sont connues depuis longtemps.
Chez les Romains, il était symbole de vitalité. Il avait pour cette raison la part belle dans les repas des gladiateurs, à qui il devait fournir force et résistance pour les combats.
Jalousement conservé à l'intérieur de leurs frontières, le "dill" a fini par partir à la conquête des pays nordiques, où une véritable histoire d'amour a commencé. C'est alors que les Anglo-saxons eurent aussi le coup de foudre pour cette herbe.

Plante de la famille des apiacées, l'aneth affectionne les climats chauds. Autrefois, il poussait spontanément sur le pourtour méditerranéen avant d'atteindre la péninsule ibérique et l'Europe de l'est (la Bulgarie et la Roumanie notamment).

Sa grande tige vert bleuté porte de longues feuilles filiformes en forme de rameaux. Ses fleurs, jaune pâle, se présentent en ombelles. Ce sont elles qui contiennent les graines, fruits d'automne de la plante. Ces graines, ovales et brun clair, rappellent les graines de carvi.

L'aneth pousse au bord des chemins ou sur les terrains vagues ; il aime les sols secs et pierreux. On le récolte principalement dans les pays scandinaves, la Russie et la Grande-Bretagne, entre mai et septembre.
 
Chercher Tous les produits  Tous les termes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z
 
Magazine Cuisiner Imprimer Envoyer Haut de page

Mon carnet de recettes