Partager cet article

RSS
L'encyclopédie de la Cuisine
Chercher Tous les produits  Tous les termes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z

Pamplemousse  

Tout sur... le pamplemousse


Saisons, Histoire, composition, bienfaits, recettes... Les conseils pour le choisir, le cuisiner et le conserver
Imprimer Envoyer
  •  
  • Recettes

  •  
Verrines pour l apéro
Verrines pour l'apéro
Velouté d avocat en verrine
Velouté d'avocat en verrine
Punch aux fruits
Punch aux fruits
Assiette Miami
Assiette Miami
  •  
  • Saisons

  •  
Janv. Fev. Mars Avril Mai Juin Juill. Aout Sept. Oct. Nov. Dec.
     
   
 Meilleur mois
 En primeur
Tous les produits, tous les mois
  •  
  • Bienfaits

  •  
Valeurs nutritionnelles
pour 100 g
Protéines 0.8 g
Glucides 10 g
Lipides 0.1 g
Calories 54 kcal

Le pamplemousse est particulièrement riche en vitamines C : il en contient autant que l’orange mais vous fournit deux fois moins de sucre. Consommer du pamplemousse est donc source d’énergie pour votre organisme. Il vous apporte aussi de la vitamine A, qui favorise la croissance des os et des dents et permet de garder la peau en bonne santé. Son apport en cuivre est également intéressant, car c’est un constituant de plusieurs enzymes, notamment celles servant à la formation du sang et des tissus.


On attribue au pamplemousse de très nombreuses propriétés médicinales. On considère notamment qu’il favorise la digestion et possède des propriétés dépuratives. Il est ainsi l’allier indispensable du régime amaigrissant. On lui confère, par ailleurs, des propriétés antiseptiques, qui permettent donc d’éviter les infections.


Certains composants du pamplemousse, notamment la vitamine C, peuvent avoir des effets anti-oxydants, qui permettent de diminuer les risques de maladie, comme les maladies cardio-vasculaires et les cancers. Les pamplemousses roses et rouges auraient d’avantage de propriétés anti-oxydantes que les pamplemousses blancs.


Si le pamplemousse possède de nombreuses qualités nutritionnelles, il peut également entraîner des réactions indésirables, lorsqu’il est consommé par une personne qui suit certains traitements médicamenteux particuliers. Renseignez-vous auprès de votre médecin.

  •  
  • Conservation

  •  

Vous pouvez conserver le pamplemousse une semaine à l’air ambiant. Il se conservera environ un mois dans le bac à légumes du réfrigérateur, dans une boite hermétique. Vous pouvez congeler le pamplemousse de deux façons : soit entier, après l’avoir pelé, soit en jus.

  •  
  • Dégustation

  •  

On trouve très rarement des pamplemousses sur nos marchés européens, car leur culture exige le soleil des pays tropicaux pour parvenir à maturité. Si toutefois vous arrivez à en trouver, voici quelques éléments qui vous aideront à faire votre choix parmi plusieurs pamplemousses.


Le pamplemousse doit avoir une peau lisse et être bien ferme. Si sa peau possède des marques rosées, le fruit sera probablement très parfumé et juteux. Un pamplemousse assez lourd est également le signe d’un fruit juteux. Laissez les fruits dont la peau est terne et flétrie, ils sont déshydratés et leur jus sera amer.


Le pamplemousse peut être préparé de multiples façons : en jus de fruit, en entrée, en plat de résistance et en dessert.


Avant de préparer du jus de pamplemousse, sachez que les agrumes sont plus juteux lorsqu’on les laisse à l’air libre. Pour recueillir un maximum de jus, roulez le fruit en l’appuyant avec la main sur votre surface de travail, avant de le presser. Ce jus peut ensuite vous servir pour préparer des sorbets et des glaces.


On peut manger le pamplemousse de la façon la plus simple qui soit : en mangeant directement la chair après avoir coupé le fruit en deux et y avoir éventuellement ajouté du sucre. Le jus de pamplemousse peut par ailleurs servir de substitut au vinaigre ou à la vinaigrette, pour assaisonner une salade verte. Vous pouvez éventuellement y ajouter un petit peu d’huile d’olive. Enfin, des morceaux de pamplemousse garniront agréablement une salade composée.


Le pamplemousse se marie très bien avec la volaille. Vous pouvez par exemple faire mariner du poulet dans du jus de pamplemousse auquel vous aurez ajouté de l’ail et du piment. Il s’accommode également parfaitement avec les fruits de mer, notamment avec les crevettes, et le poisson. Enfin, vous pouvez le préparer avec du foie gras, en terrine ou poêlé.


Pour un désert léger, vous pouvez enlever la peau et les pépins, puis saupoudrer la chair de cassonade avant de la mettre quelques minutes au four, en mode grill. Le pamplemousse peut naturellement être ajouté dans une salade de fruits. On peut également faire de la confiture avec la peau du pamplemousse, qui se détache très bien. Cette confiture a la particularité d’avoir un goût amer.
  •  
  • Histoire

  •  

Le pamplemousse est un fruit originaire de Malaisie. Son nom vient du néerlandais "pomplemoes", qui signifie "gros citron". Son nom scientifique est "citrus maxima" ou "citrus grandis". Il appartient à la famille des rutacées. On le confond souvent avec le pomélo, qui est plus petit, et que l’on appelle communément pamplemousse.


On pense que le pamplemousse était déjà cultivé en Chine plus de 2000 ans avant notre ère. Il pourrait même avoir été cultivé bien avant en Malaisie, les variétés de pamplemousse y étant particulièrement nombreuses. C’est au XIIe siècle que ce fruit fut introduit en Europe, en Espagne plus précisément.


Il est aujourd’hui essentiellement consommé dans certains pays équatoriaux, là où les conditions climatiques permettent au fruit de mûrir suffisamment pour être comestible. Les pays où le pamplemousse est le plus cultivé sont la Thaïlande, la Malaisie, l’Indonésie, le Vietnam et la Chine.


Ce fruit, de 18 cm de diamètre en moyenne, pèse 2 kg environ. De forme arrondie, le pamplemousse peut être aplati aux extrémités ou avoir une forme de poire.

  •  
  • Familles

  •  

Il existe quatre variétés de pamplemousse, elles-mêmes divisées en sous variétés :


- Pomélo blanc ou sanguin : sa chair est blanche et sa saveur est sucrée et parfumée. C’est cette variété que l’on nomme injustement "pamplemousse" sur les étalages de nos marchés.

- Pamplemousse blanc : de forme sphérique, il peut avoir les extrémités légèrement aplaties. Il est deux fois plus gros qu’une orange et sa peau est jaune. Sa chair, à la fois croquante et juteuse, a un goût légèrement acidulé et un peu sucré (variétés : Royal, Marsch d’Israël).

- Pamplemousse rose : sa peau est jaune et parfois rosée. Sa chair rosée est croquante et juteuse et sa saveur est parfumée et sucrée. Il n’est pas aussi amer que le pamplemousse blanc (variétés : Ruby, Red Blush).

- Pamplemousse sanguin : cette variété est proche du pamplemousse rose, mais sa chair peut être rouge, selon les variétés, et elle est plus sucrée.



Voir la fiche pomelo
  •  
  • Calories pamplemousse

  •  
 
Chercher Tous les produits  Tous les termes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z
 
Magazine Cuisiner Imprimer Envoyer Haut de page

Mon carnet de recettes