Partager cet article

RSS
L'encyclopédie de la Cuisine
Chercher Tous les produits  Tous les termes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z

Chou de Bruxelles  

Tout sur... le chou de bruxelles


Saisons, Histoire, composition, bienfaits, recettes... Les conseils pour le choisir, le cuisiner et le conserver
Imprimer Envoyer
  •  
  • Saisons

  •  
Janv. Fev. Mars Avril Mai Juin Juill. Aout Sept. Oct. Nov. Dec.
             
 Meilleur mois
 En primeur
Tous les produits, tous les mois
  •  
  • Bienfaits

  •  
Valeurs nutritionnelles
pour 100 g
Protéines 4 g
Glucides 7 g
Lipides 0.5 g
Calories 54 kcal

Le chou de Bruxelles est riche en souffre, ce qui le rend assez indigeste et peut provoquer des flatulences. Pour palier à cet inconvénient, il faut le cuire dans deux eaux avant de le consommer. Cela permet de supprimer les substances provoquant des effets désagréables, tout en conservant toutes leurs vertus nutritionnelles.


La cellulose contenue dans le chou de Bruxelles présente quant à elle l’avantage de favoriser le transit intestinal. Il est également riche en sels minéraux, comme le calcium et le magnésium. Une partie des vitamines contenues dans ce légume, la vitamine C notamment, disparaissent lors de la cuisson, car ce sont des vitamines solubles.


Si les choux de Bruxelles sont peu caloriques (54 Kcal pour 100 g), on les cuit le plus souvent avec une certaine quantité de graisse, ce qui nuit à leur légèreté.

  •  
  • Conservation

  •  

Les choux de Bruxelles, non lavés, se conservent jusqu’à une semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur. Ils se congèlent très bien, après avoir été blanchis dans de l’eau bouillante pendant quelques minutes.

  •  
  • Dégustation

  •  

Pour choisir les choux de Bruxelles frais, il faut veiller à ce qu’ils soient entiers, bien pommés et bien verts, sans feuille jaunie. Ils doivent également être propres, sans trace de maladie et sans insecte. Ils se vendent aussi en conserve.


Avant de cuisiner les choux de Bruxelles, il faut d'abord les préparer. Raccourcissez leur trognon, juste ce qu’il faut pour que les feuilles ne se détachent pas. On enlève ensuite les feuilles flétries ou abîmées. Avant de cuire les choux de Bruxelles il faut les laver dans de l’eau vinaigrée, afin d’éliminer les insectes. On les rince ensuite abondamment, puis on les égoutte.


Pour cuisiner les choux de Bruxelles, il faut les cuire dans deux eaux. On les blanchis d’abord quelques minutes dans de l’eau bouillante, afin de les rendre plus digestes. On les cuit ensuite dans de l’eau bouillante, préalablement salée, pendant 20 minutes. Il est également possible de les préparer à la vapeur, pour conserver toutes leurs vitamines. Pour vérifier qu’ils sont bien cuits, plantez un couteau dans un chou : il doit rentrer facilement. Vous pouvez alors les égoutter. Les choux de Bruxelles se préparent ensuite de multiples façons.


Vous pouvez par exemple les préparer au beurre, à la crème ou à la sauce blanche. Ils se cuisinent également en gratin et en purée. Les choux de Bruxelles se préparent aussi couramment braisés, mélangés avec des châtaignes et des lardons. Ces légumes sont le plus souvent servis en accompagnement de viande et de gibier. Ils accompagnent notamment parfaitement le rôti de porc. Les choux de Bruxelles sont par ailleurs très bons avec de la moutarde. Ils peuvent également être servis en salade.

  •  
  • Histoire

  •  

Les choux de Bruxelles, comme les autres variétés de choux, appartiennent à la famille des crucifères. Le chou est l’un des légumes les plus vieux d’Europe et il pousse à l’état sauvage, sur les bords de la Méditerranée, depuis plusieurs milliers d’années. Au fil des siècles, il a donné naissance à de multiples variétés, dont le chou de Bruxelles.


Celui-ci est un petit bourgeon pommé, au goût prononcé, poussant en bouquet sur une tige haute de 1 mètre environ. Il mesure de 2 à 4 cm. Il en existe différentes variétés, parmi lesquelles on trouve le demi-nain, le précoce de Fontenay, le Lancelot, le nain de Lyon, etc.


Le chou de Bruxelles est un légume d’hiver, que l’on cultive d’octobre à février. Il est aujourd’hui essentiellement cultivé dans le Nord de la France, le Val de Loire et la région parisienne. Le département du Pas-de-Calais fournit à lui seul le quart de la production nationale. En dehors de la saison hivernale, on importe des choux de Bruxelles des Pays-Bas.

  •  
  • Calories chou de bruxelles

  •  
 
Chercher Tous les produits  Tous les termes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z
 
Magazine Cuisiner Imprimer Envoyer Haut de page

Mon carnet de recettes