Partager cet article

RSS
L'encyclopédie de la Cuisine
Chercher Tous les produits  Tous les termes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z

Pintade  

Tout sur... la pintade


Saisons, Histoire, composition, bienfaits, recettes... Les conseils pour la choisir, la cuisiner et la conserver
Imprimer Envoyer
  •  
  • Recettes

  •  
Pintade braisée aux lardons
Pintade braisée aux lardons
Pintade marinée au lait de coco et au curcuma
Pintade marinée au lait de coco et au curcuma
Pintade au cerfeuil et au safran
Pintade au cerfeuil et au safran
Pintade rôtie à la sauge et à l orange
Pintade rôtie à la sauge et à l'orange
  •  
  • Saisons

  •  
Janv. Fev. Mars Avril Mai Juin Juill. Aout Sept. Oct. Nov. Dec.
                       
 Meilleur mois
 En primeur
Tous les produits, tous les mois
  •  
  • Bienfaits

  •  
Valeurs nutritionnelles
pour 100 g
Protéines 23 g
Glucides 0 g
Lipides 6.4 g
Calories 155 kcal

La pintade possède des qualités nutritionnelles très intéressantes. Elle est tout d’abord peu calorique, puisque 100 g de viande cuite n’apportent que 155 calories.


Elle fait par ailleurs partie des viandes les plus maigres, avec seulement 5 % de matière grasse. Ces graisses, les lipides (6,4 g pour 100 g de viande), sont par ailleurs essentiellement constituées d’acides gras insaturés, qui ont des effets bénéfiques pour le corps, en particulier pour la santé cardiovasculaire. C’est ainsi un aliment pauvre en cholestérol.


La pintade est la volaille qui renferme le plus de protéines : 23 g pour 100 g de viande. Cet apport est important car les protéines sont indispensables pour la construction et la réparation des cellules de l’organisme.


Cet aliment fournit par ailleurs de bonnes quantités de vitamines et minéraux. Parmi ces minéraux, le magnésium permet de préserver l’équilibre nerveux et musculaire. La pintade apporte par ailleurs 153 mg de phosphore pour 100 g de viande. Mais elle vous procure également un apport en vitamines, du groupe B en particulier. Celles-ci contribuent à l’utilisation des sucres, des protéines et des lipides par votre organisme, pour fournir aux muscles l'énergie dont ils ont besoin.

  •  
  • Conservation

  •  

La pintade se conserve mieux que les autres volailles, car sa chair est plus ferme, en particulier quand elle est abattue à maturité. Elle peut être conservée pendant 8 jours au réfrigérateur, et jusqu’à 18 mois au congélateur.


Il faut toujours veiller à ce que la pintade soit séparée de ses abattis avant de la mettre au réfrigérateur, car cela nuit à sa conservation.

  •  
  • Dégustation

  •  

Pour choisir votre pintade, vérifiez la couleur de sa peau : elle doit être de couleur orange-brun. Le poids, pour une pintade entière doit se situer entre 1,2 kilo et 1,6 kilo. Comptez environ 120 g par personne.


Préférez une pintade fermière, qui vous révélera mieux les qualités gustatives de cette volaille. Elle est vendue en découpe, entière ou effilée, c'est-à-dire découpée en tranches très fines. Vous pouvez l’acheter aussi bien en frais qu’en surgelé.


La pintade se prépare de plusieurs manières. Vous pouvez tout d’abord la rôtir au four. Elle se prépare également à la cocotte, braisée (couvercle fermé) ou sautée (sans couvercle). Au four comme à la cocotte, il faut compter 25 minutes de cuisson pour 500 g de viande. Prolongez un peu ce temps de cuisson si la pintade est farcie. Elle est également délicieuse en fricassé, ou encore grillée au barbecue.


Il faut éviter de faire cuire la pintade trop longtemps, en particulier au four, sinon sa viande se dessèche. Pour éviter cela, vous pouvez déposer un petit bol contenant de l’eau, à côté du plat dans le four. Il est également bon d’arroser la pintade deux ou trois fois avec son jus pendant la cuisson.


Pour les fêtes de Noël, vous pouvez varier votre menu en choisissant un Chapon de Pintade, qui est vendu en prêt à cuire.

  •  
  • Histoire

  •  

La pintade fait partie de l’ordre des gallinacés, aux côtés notamment de la poule, la caille, le faisan, etc. Elle trouve son origine en Afrique, où on la rencontre encore parfois à l’état sauvage. Elle est connue depuis 2000 ans. Elle tient son nom actuel du portugais "pintado", qui signifie "bigarré". Ce nom lui a été attribué en référence à ses plumes grises tachetées de blanc.


La pintade est abattue au bout de 77 jours minimum, au bout de 94 jours pour les volailles Label Rouge. Il est préférable de consommer des pintades fermières, qui sont issues de productions de qualité. De nombreux élevages sont certifiés Label Rouge : une pintade sur cinq possède ce label. Celui-ci garanti une alimentation constituée essentiellement de céréales et de matières végétales, une faible densité de volaille au m² et un élevage en plein air.


L’élevage de la pintade est particulièrement développé en France. La production française de pintade s’élevait à 33 000 tonnes en 2005. Nous sommes ainsi les premiers producteurs de pintade en Europe. Le caractère sauvage de cet oiseau le rend pourtant parfois difficile à élever, car cela lui donne un caractère agressif.

 
Chercher Tous les produits  Tous les termes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Z
 
Magazine Cuisiner Imprimer Envoyer Haut de page

Mon carnet de recettes