Rocamadour

Comment cuisiner le rocamadour, le conserver, à quelles saisons le déguster pour une saveur optimale... découvrez tous les secrets de ce délicieux fromage.

Rocamadour
© Yulia Vinogradov

Histoire et caractéristiques du rocamadour

Originaire du village qui lui a donné son nom, le rocamadour a fait son apparition au XVe siècle. Depuis 1996, il bénéficie d'une AOC (Appellation d'Origine Contrôlée). Son aire de production se concentre dans Lot et quelques communes des départements limitrophes, l'Aveyron, la Corrèze, la Dordogne et le Tarn-et-Garonne.

A quelle saison manger le rocamadour

C'est la pleine saison de la dégustation du rocamadour d'avril à septembre. Il se déguste en primeur le reste de l'année.

Les calories et les infos nutritionnelles du rocamadour

Avec ses 275 calories pour 100g, le rocamadour est un petit fromage de chèvre moins calorique que les gruyères et autres formages à pâte pressée. Il apporte également calcium et phosphore.
> Plus d'infos sur les calories du rocamadour

Comment choisir le rocamadour

Fabriqué à partir de lait de chèvre cru et entier, le rocamadour se présente sous la forme d'un petit cylindre aplati de 35g. Seul le lait des chèvres de race Alpine ou Saanen est utilisé pour son élaboration. Il faut un tiers de litre de lait pour faire un fromage qui sera affiné au moins 6 jours.

Qu'il soit fermier ou artisanal, ce fromage à pâte molle et à croûte naturelle dévoile des saveurs différentes selon son affinage. S'il est jeune, sa pâte sera fondante et son goût crémeux avec une pointe de noisette. Plus affiné, il sera sec et plus fort en bouche voire légèrement piquant. Pour le choisir, fiez-vous à sa croûte. S'il est jeune, elle sera veloutée et de couleur blanche. S'il est plus affiné, sa couleur virera au beige foncé.

Comment conserver et cuire le rocamadour 

Le rocamadour peut se conserver en bas du réfrigérateur. On conseille de le sortir une heure avant dégustation pour qu'il soit à température ambiante

Comment cuisiner et déguster le rocamadour

On le déguste généralement en fin de repas. Dans ce cas, il s'accordera très bien avec des vins rouges régionaux comme le Bergerac ou le Cahors. Vous pourrez aussi le passer sous le gril du four quelques instants pour qu'il fonde légèrement et le servir sur des toasts accompagnés d'une salade verte. Il pourra aussi être cuisiné en omelette, en tarte salée ou pourquoi pas avec des légumes farcis.