Maroilles

Comment cuisiner le maroilles, le conserver, à quelles saisons le déguster pour une saveur optimale... découvrez tous les secrets de ce délicieux fromage.

Maroilles
© grimplet

Histoire et caractéristiques du maroilles

Le maroilles a été fabriqué pour la première fois vers 960 par des moines de l'abbaye de Maroilles dans le nord de la France. Depuis 1976, il bénéficie d'une AOC (Appellation d'Origine Contrôlée). Son aire de production se limite aux départements du Nord et de l'Aisne.

A quelle saison manger du maroilles

Le maroilles, se déguste en primeur de septembre à avril ; c'est la pleine saison de sa dégustation de mai à août.

Les calories et les infos nutritionnelles du maroilles

Fromage du Nord, le maroilles affiche un fort taux de matière grasse. Bien que très calorique, il représente un bel apport en protéines et en calcium, nécessaires à l'équilibre neuromusculaire et osseux.

Valeur nutritionnelle du maroilles pour 100 g  
Protides 24 g
Glucides 2 g
Lipides 35 g
Calories 420 kcal
> Plus d'infos sur les calories du maroilles

Comment choisir le maroilles

Fabriqué à partir de lait de vache emprésuré, le maroilles est un fromage à pâte molle et à croûte lavée. Qu'il soit fermier ou laitier, il se reconnait à sa forme carrée, sa croûte rouge-orangée et surtout à son odeur forte. Ce bouquet puissant révèle une saveur elle aussi corsée. On distingue trois dénominations de maroilles :

  • le Sorbais : il se présente sous forme d'un carré de 12 à 12,5 cm de côté. Sa matière sèche doit peser 270 g. Son affinage dure au moins 4 semaines ;
  • le Mignon : il se présente sous forme d'un carré de 11 à 11,5 cm de côté. Sa matière sèche doit peser 180 g. Son affinage dure au moins 3 semaines ;
  • le Quart : il se présente sous forme d'un carré de 8 à 8,5 cm de côté. Sa matière sèche doit peser 90 g. Son affinage dure au moins 2 semaines.

Comment cuisiner et déguster le maroilles

Avant tout fromage de plateau, le maroilles se mange généralement en fin de repas. Il peut alors s'accompagner d'un verre de vin rouge puissant ou de bière. Il entre également dans la composition de plats régionaux comme la tarte au maroilles (goyère) ou la flamiche.