Reblochon

En tartiflette ou en tartine ? Le reblochon se savoure de toutes les façons. Comment le conserver, à quelles saisons le déguster pour une saveur optimale... découvrez tous les secrets de ce délicieux fromage.

Reblochon
© Jean-Paul CHASSENET

Histoire et caractéristiques de reblochon

L'origine de ce fromage à pâte pressée non cuite remonte au XIIIe siècle dans la vallée de Thônes. Depuis 1958, le reblochon est protégé par une AOC (Appellation d'Arigine Contrôlée). Seul le lait produit par les vaches de race Tarine, Montbéliarde et Abondance est utilisé dans son élaboration. Environ 17 000 tonnes sont produites chaque année.

A quelle saison manger le reblochon

Le reblochon se déguste en primeur dès le mois d'octobre à avril ; c'est la pleine saison de la dégustation du reblochon de mai à septembre.

Les calories et les infos nutritionnelles du reblochon

Délicieux en tariflette, le reblochon représente un très bon apport en calcium (640mg/100g) et en phosphore (400 mg/100g). Moins gras que les fromages de type emmental, il est aussi assez riche en protéines et en vitamines A, E, B1, B2 et B3. Attention, sa teneur en sodium est élevée (840 mg/100g). Nul besoin de saler votre tartiflette.

Valeur nutritionnelle du reblochon pour 100 g  
Protides 19.7 g
Glucides 0 g
Lipides 33 g
Calories 318 kcal
> Plus d'infos sur les calories du reblochon

Comment choisir le reblochon

On distingue deux sortes de reblochon :

  • le reblochon laitier est produit quotidiennement dans les laiteries. On le reconnait à son tampon de caséine de couleur rouge.
  • le reblochon fermier est produit directement à la ferme, à partir du lait d'un seul troupeau. Il est reconnaissable à son tampon de caséine de couleur verte.

Choisissez le reblochon, assez épais, un peu bombé avec une croûte jaune, rosée ou orangée et bien lisse. Sa pâte doit être onctueuse et souple mais pas coulante.

Comment cuisiner et déguster le reblochon

Apprécié pour son onctuosité et son petit goût de noisette, le reblochon est exclusivement produit en Haute-Savoie et dans la région du Val d'Arly en Savoie. Il est bien sûr parfait pour préparer la tartiflette. Mais c'est aussi un fromage de plateau que l'on peut servir avec un vin rouge ou blanc, plutôt fruité.
Affiné quatre semaines minimum, ce fromage est fabriqué à partir de lait cru de vache. Il se présente sous la forme d'un cylindre plat de 13 à 14 cm de diamètre et de 3 à 3,5 cm d'épaisseur. Son poids est compris entre 450 et 550 g.