La pastèque Solinda s'adapte aux citadins

la pastèque solinda est destinée aux ménages urbains, en quête de praticité.
La pastèque Solinda est destinée aux ménages urbains, en quête de praticité. © Syngenta

La Solinda n'est pas une variété de pastèque mais un concept inventé par Syngenta, un des leaders mondiaux des semences. Il s'agit d'une petite pastèque de la taille d'un melon (800 g environ) et sans pépins. "Nous avions remarqué que la taille et les pépins étaient les deux principaux freins à l'achat", note Laurent Péron, responsable de la communication du groupe. Difficile en effet de stocker une pastèque de deux kilos dans un frigo quand on habite un petit appartement.

Même si le consommateur ne s'en aperçoit pas, plusieurs espèces sont en réalité vendues sous la marque Solinda, pour répondre à la demande sur la plus large période possible (mai à octobre environ). Lancée en 2006 sur le marché européen, elle avait déjà été goûtée par 800 000 personnes un an après. "Ce fruit se vend très bien en ville, à Paris notamment, et en Scandinavie, où son nom rappelle les vacances", explique Laurent Péron.