Le champagne Bollinger

bollinger et james bond : une collaboration instaurée en 1973 avec le film vivre
Bollinger et James Bond : une collaboration instaurée en 1973 avec le film Vivre et laisser mourir. © MGM

Vivre et laisser mourir, 1973

Dans le film Moonraker (1979), on entend James Bond dire : "Bollinger ? Si c'est du 69, c'est que vous m'attendiez..." En réalité, James Bond apprécie le champagne Bollinger depuis toujours. La maison champenoise est citée dès 1956 dans le roman de Ian Fleming Les diamants sont éternels. Mais c'est en 1973, avec la sortie du film Vivre et laisser mourir, que la marque va devenir indissociable de la saga. Un partenariat qui ne se monnaye pas, puisque la marque ne verse pas un centime pour apparaître dans les films. En revanche, ce sont toujours les plus belles bouteilles de Bollinger qui sont aperçues ou évoquées à l'écran.

 Vivre et laisser mourir

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.