Comment faire une meringue française et italienne ?

A base de blancs d'oeufs en neige, la meringue se décline sous différentes formes. Sèche, préférez la meringue française. Si vous préférez macarons ou omelette norvégienne, optez pour l'italienne. Voici comment procéder pour chacune des meringues.

Faire une meringue française
Il s'agit de la recette la plus classique mais aussi la plus simple à exécuter, puisqu'elle ne nécessite qu'un simple batteur électrique ou, pour les plus courageuses, une bonne dose d'huile de coude. Pour une meringue française parfaite, montez vos blancs en neige en ajoutant soit du sucre en poudre, soit un mélange de sucre en poudre et de sucre glace. Une fois prêts, vous pouvez mettre vos blancs dans une poche à douille pour les dresser à votre convenance sur une plaque revêtue de papier sulfurisé ou d'un tapis antiadhésif. Enfournez vos meringues pendant une heure à une heure et demie dans un four à 100 °C (chaleur tournante).
 
Faire une meringue italienne
Cette version meringuée fait souvent peur aux pâtissier(ère)s en herbe, car elle nécessite une cuisson spécifique du sucre. En effet, c'est le sirop obtenu qui permettra de cuire les blancs en neige. Pour y parvenir sans encombre, vous devez vous munir d'un thermomètre sonde pour la cuisine. La température du sucre peut varier entre 110 °C, 118 °C, 121 °C ou plus en fonction de la finalité souhaitée. Une fois à bonne température, le sirop est incorporé progressivement dans les blancs en neige. Attention : le robot doit être maintenu sur une vitesse lente jusqu'à ce que le mélange ait totalement refroidi.