Comment faire fondre du chocolat blanc ?

Composé essentiellement de beurre de cacao, le chocolat blanc n'a de chocolat que le nom. Plus gras, plus sucré, ce cousin lacté de la tablette de chocolat noir et du chocolat au lait est un formidable allié en pâtisserie. Encore faut-il savoir le manipuler avec précaution. Suivez le guide des trois techniques inratables qui vous feront fondre de plaisir.

Comment faire fondre chocolat blanc
© Nadège Belange

Pour les pressés : faire fondre le chocolat blanc au micro-ondes

Souvent décrié, le micro-ondes, s'il est utilisé de façon précise, est un outil indispensable. Concernant le chocolat blanc, le secret est l'attention. Il vous faudra vérifier à plusieurs reprises l'évolution de votre chocolat. Ne jamais le faire fondre seul à même le bol dans votre micro-ondes : l'adjonction de crème ou de beurre est recommandée. Veillez à bien ouvrir l'appareil toutes les 10 secondes et à mélanger le chocolat : il finit par fondre complètement sans risque de brûler.

Pour les pros : faire fondre le chocolat blanc au bain-marie

Une casserole d'eau frémissante et un bol en métal d'un diamètre plus petit venant recouvrir cette dernière : vous voilà en possession d'un bain-marie. Le chocolat blanc dans le saladier va fondre doucement à la chaleur de la vapeur d'eau. À l'aide d'un thermomètre de cuisine, veillez à ne pas dépasser les 45°C ; cela risquerait de lui enlever toute brillance en refroidissant. Ne le brusquez pas et mélangez en douceur.

Pour les ganaches : faire fondre le chocolat blanc à la crème chaude

La ganache n'est qu'une utilisation pour cette technique qui peut vous servir dans de nombreux cas. Faites chauffer votre dose de crème ou de lait à la casserole et la mener à une petite ébullition. Une fois le liquide bien chaud, versez-le sur le chocolat blanc que vous aurez préalablement préparé dans un saladier. L'action de chaleur va faire fondre le chocolat sans que vous ayez besoin de le passer directement sur le feu. Faire fondre du chocolat blanc n'a plus de secret pour vous ! À vos casseroles !