Comment cuire des asperges ?

Originaire du bassin méditerranéen, l'asperge nous régale de son goût tout en douceur des mois de mars à juin. De sa tête fondante à sa tige robuste, blanche ou verte, l'asperge est le compagnon idéal de tous nos plats. Comment bien la préparer sans l'altérer ? Suivez le guide !

Comment cuire asperges

L'asperge blanche et sa douceur

Peut-être la plus délicate des asperges. Avec son goût presque sucré et la tendreté de sa chair, elle séduit par la finesse de sa texture qui en fait la partenaire parfaite de toutes les grandes tables dès sa sortie au printemps. À cuire avec précaution pour ne pas la gorger d'eau et lui enlever sa suavité. Voici quelques conseils qui deviendront vite indispensables : éplucher les deux tiers de l'asperge en partant de la queue, et laisser la tête intacte. Mettre une casserole d'eau à bouillir, et y ajouter une poignée de gros sel. Plonger les asperges durant 20 minutes, et tester la tendreté à l'aide d'un couteau. Une fois cuites, les immerger dans un saladier d'eau glacée pour stopper la cuisson.

L'asperge verte et son caractère

Plus rustique que sa sœur blanche, l'asperge verte est caractérisée par son intense goût du terroir, plus terreux mais tout aussi fin si elle est préparée avec attention. Le procédé de préparation et d'épluchage reste le même que pour l'asperge blanche. La différence se situe dans la cuisson qui est nettement plus rapide : environ 8 minutes suffiront pour obtenir une asperge verte parfaite. Testez la tige avec la pointe d'un couteau : elle doit s'y enfoncer sans résistance. Les pointes, très recherchées car plus tendres, agrémenteront agréablement un risotto. Si elles sont jeunes ou sauvages, inutile de les passer à l'eau bouillante et de les éplucher : sautées dans une poêlée de légumes, elles cuisent facilement tout en restant à la fois fermes et tendres. Un sacré numéro que l'asperge. À vous de jouer et de vous régaler !