Comment cuisiner l'os à moelle ?

Très riche en lipides, rien de tel qu'un os à la moelle pour ne pas rester la peau sur les os. Si vous ne voulez pas perdre la substantifique moelle de vos os pendant la cuisson, il est prudent de prendre quelques précautions d'usage. On vous explique tout.

Comment cuisiner os à moelle
© margouillat

Ce soir, c'est os à la moelle ! Pour ne pas en perdre une seule miette, quelques aménagements préventifs sont de rigueur :

La technique dite de la carotte
Lorsque vous faites un pot-au-feu, pour que la moelle ne s'échappe pas pendant la cuisson, placez une rondelle de carotte de chaque côté votre os et maintenez-la à l'aide d'une ficelle de cuisine nouée en croix, comme pour un paquet cadeau. C'est beaucoup mieux que d'emballer votre os à moelle dans du papier aluminium, qui supporte mal le contact avec des aliments salés. (Aimablement adressé par un lecteur)

Cuisson en "os" salée
Pour cuire votre os à moelle sans perdre de son délicieux contenu, il vous suffit de saupoudrer du sel de chaque côté de l'os, à la surface de la moelle. Bloquée par le sel, elle restera sagement nichée dans son os. Grâce à ces astuces de compète, votre moelle ne prendra plus la poudre d'escampette ! (Aimablement adressé par Martine)