Le caviar drague la nouvelle génération

Pour rendre le caviar un peu moins inaccessible, la célèbre maison Prunier à Paris organise depuis un an des ateliers découverte de ce précieux "or noir". Objectif : séduire les plus jeunes.

Le caviar drague la nouvelle génération
© AFP

Ces précieux petits oeufs d'esturgeon auraient-ils perdu de leur superbe ? Pour démystifier ce met de luxe, surtout auprès des jeunes, la célèbre Maison Prunier organise des ateliers de découverte à Paris. Beau challenge quand le prix de la boite de 30 grammes se situe autour de 50 euros.

Dégustation "à la royale"


Ici, on déguste l'or noir "à la royale", sur le dos de la main, pour le réchauffer mais aussi certainement pour rendre le caviar un peu moins intimidant... C'est dans la "chambre de maturation" de quelques mètres carrés que les participants découvrent ou redécouvrent ce met. La température y est comprise "entre moins un et trois degrés", explique Alexandre Fauché, directeur de la boutique et du café Prunier, place de la Madeleine.

"C'est délicieux ! Je m'attendais à quelque chose d'explosif, de croquant... C'est très fondant", lance Michael, 38 ans, dont l'épouse lui a offert une soirée à "l'atelier découverte" à l'occasion de son anniversaire.

Un production de proximité


Pour 85 euros, une chef polonaise fait goûter ses préparations autour d'un verre de champagne. Les restaurateurs misent sur une production de proximité avec des esturgeon élevés dans le sud-ouest de la France. La Maison Prunier produit, exporte et vend son caviar d'élevage à raison de 1 400 à 2 700 euros le kilo dans 60 points de vente dans le monde. 


 A lire aussi : Les nouvelles tendances de l'alimentation haut de gamme

 Recettes au caviar sur le Journal des Femmes : Bar au caviar et Cuillères de caviar flambées à la Russe